Nouvelles épreuves pour les victimes du Distilbène

Outre nombre d'effets secondaires du Diethylstilbestrol (DES) que la pharmacovigilance n'avait pas prévus (cancers, malformations de l'utérus) et frappant, dit-on, surtout les femmes, voilà que celles-ci seraient aussi victimes du syndrome de Stockholm car elles semblent privilégier, pour obtenir justice, la confiance aveugle aux grands patrons d'une soi-disant science qui est à l'origine de leurs problèmes et leur font la charité de peupler le conseil d'administration des associations de pleureuses qui les réconforteront de leurs bonnes intentions.
Les hommes eux, n'ayant été en rien affectés par la connerie d'un entourage très porté sur la tradition, n'auraient donc aucune excuse à se laisser aller à des fantasmes de talion envers les pervers qui ne les ont pas mutilés, puisque leurs copains le disent qui en ont convaincu les copines.
Ce qu'en disait tout au moins un sceptique convaincu qui, loin d'accuser quelque molécule prétendait plutôt avoir fait les frais d'une science vendue à l'industrie avec les encouragements reconnaissants d'une république contrôlée par les laquais de l'empire Yankee.
Or donc, cependant que les malheureuses victimes d'un comprimé n'interrogeaient que de bien loin la société et la culture qui les désignèrent à l'attention des prédateurs agréés, de son côté un populiste déjanté admirait la précision d'un organisme social qui sélectionne ses cobayes scientifiquement en fonction des besoins de l'industrie médicale et valorise les survivants grâce à un système judiciaire qui finit de pressurer ce qu'il reste d'existence à des morts en sursis, citoyens gratifiés de vivre dans un si beau pays.
Nonobstant toutes ces tracasseries de blouse et de robe et contrairement aux 'femmes DES' qui demandent la poursuite des recherches sur la molécule coupable, un grand-père, tout aussi DES que l'effacement des traces par une administration au-dessus de tout soupçon permet de le supposer sans la moindre preuve, pensait, lui, plutôt, Forces Spéciales et Fusiliers marins montant à l'assaut des paradis financiers, laboratoires, médecins, juges, avocats et autres profiteurs institués envers qui nous sommes redevables d'une société aussi libre et fraternelle qu'il leur fut commandé de la concocter à notre usage par le Bon Dieu SA, aka le sempiternel marché.